05/07/2016

CINQUIEME ETAPE

5ème  étape : Mercredi 6 juillet 2016

 

Limoges - Le Lloran : 216 km

 

Côte de Saint Léonard de Noblat : km 16,500

4ème catégorie – 1 pt – vers 12 h

Cette Côte ne sera certainement la principale attraction de la journée, loin s’en faut. En passant à Saint Léonard de Noblat chacun aura à l’esprit l’enfant du pays, celui dont on a fêté les 80 ans il y a quelques semaines, à savoir Raymond Poulidor.

 

Cote du Puy Saint Mary : km 142,500 km

3ème catégorie – 2 pts, 1 pt – vers 15 h 20

Le dénivelé de la route se corse quelque peu avec cette Côte du Puy Saint Mary. Cette ancienne bouche volcanique se situe juste au-dessus de Mauriac. Une chapelle a été reconstruite au XIXème siècle pour honorer Saint-Mary, évangéliste du IIIème siècle). Une table d’orientation montre les sept vallées glaciaires qui partent en étoile autour de cette Côte du Puy Saint-Mary. 

 

Col de Néronne : km 173,500 km

3ème catégorie – 2 pts, 1 pt – vers 16 h 12

Distance : 8,700 km, Pente moyenne : 3,4 %, Pente maximale : 4,6 %

 

Entre 950 m au pied et 1242 m au sommet ce sera un excellent échauffement avant d’aborder le Pas de Peyrol. Ce col permet de passer de la vallée du Mars à celle de la Maronne.

 

Pas de Peyrol : km 185 km

2ème catégorie – 5 pts, 3 pts, 2 pts, 1 pt – vers 16 h 23

Distance : 20,500 km, Pente moyenne : 3,1 %, Pente maximale : 12,8 %, Dénivelé : 636 m, Altitude ; 1588 m

Il s’agit de la route la plus haute du Massif Central. En raison de ces conditions climatiques difficiles, le col du Pas de Peyrol est fermé durant l’hiver, entre octobre-novembre et la mi-mai. Le déneigement est très long et donne lieu à maints reportages.

Par Salers l’escalade domine la Vallée de la Maronne. Après le plateau du Roc de Merle se trouve le cirque boisé du Falgoux. Les trois derniers kilomètres de la montée sont plus exigeants avec des pentes à 10, 13 et 15%.

Le Pas de Peyrol a été franchi neuf fois par le Tour de France.

1959

Louis Bergaud (F)

 

1985

Edouardo Chozas (E)

1963

Federico Bahamontès (Esp)

 

2004

Richard Virenque (F)

1968

Aurélio Gonzalez (Esp)

 

2008

David de la Fuente (E)

1975

Lucien Van Impe (B)

 

2011

Thomas Voeckler (F)

1983

Lucien Van Impe (B)

 

 

 

 

Col du Perthus : km 201,500 km

2ème catégorie – 5 pts, 3 pts, 2 pts, 1 pt – vers 16 h 50

Distance : 4,500 km, Pente moyenne : 8,64 %, Pente maximale : 14 %, Dénivelé : 389 m, Altitude ; 1309 m

Une escalade particulièrement difficile à négocier avec une pente jamais en dessous de 9%, et un passage de 300 m à 14 %. Certains diront que le paysage de cette escalade vaut le sacrifice et l’effort.

Le Tour de France a escaladé une fois le Col du Perthus, en 2011 où le néerlandais Johnny Hoogerland est passé en tête.

 

Col de Font de Cère : km 213,500 km

3ème catégorie – 2 pts, 1 pt – vers 17 h 09

Distance : 3,300 km, Pente moyenne : 5,8 %,,  Altitude ; 1294 m

Ce sera une grande première, le Tour de France n’est jamais passé par ce Col de Font de Cère, un col qui conduit tout droit à la station de sports d’hiver du Lioran. Ce col est un haut lieu de passage des randonneurs avec le GR4 et le GR 400.

La création du tunnel du Lioran a permis de franchir le col souvent fermé à cause des congères. Par le passé les lieux étaient redoutés, fréquentés par des détrousseurs de grands chemins. Au bord de la route on voit d’ailleurs un nombre important de croix de bois et de fer.