21/07/2016

ROMAIN BARDET RASSURE RICHARD VIRENQUE

Ce chrono en montagne n’a pas permis de gros bouleversements au classement général, au contraire à quelques secondes prêts c’est un chrono de réajustement. Pour les places d’honneur tout est encore possible lors des deux derniers jours de course autour du Mont Blanc. Il reste encore quelques escalades pour peaufiner le classement. Chris Froome en remportant cette étape à assommer davantage le Tour de France. Il n’a plus de rival. Richard Virenque a craint à certains moments car il était en retard sur les temps de Tom Dumoulin et Richie Porte mais dans le final Chris Froome a remis les pendules à l’heure.

« C’était un chrono très exigeant, les pourcentages sont très raides. Le premier enseignement est que tout le monde a parfaitement reconnu le parcours. Tom Dumoulin m’a fait, encore une fois, forte impression, il n’a pas été loin de réussir son pari mais il est tombé les armes à la main face à Chris Froome.

Il y a encore pas de choses à distribuer avant d’arriver à Paris. Par exemple Julian Alaphilippe peut devenir le super-combatif du Tour. Il devra continuer sur sa lancée. Romain Bardet a effectué un excellent chrono il se maintient à la cinquième position au général mais devra passer résolument à l’offensive pour grignoter les deux places qui se trouvent devant lui pour monter sur le podium. Je suis persuadé qu’il va pouvoir profiter de délaces, c’est certain. J’y crois…

Après le contre la montre le grand enseignement est, qu’à moins d’un incident ou un accident jamais souhaitable, Christopher Froome va remporter son troisième Tour de France. Aujourd’hui et demain les français doivent se défoncer pour remporter une victoire d’étape. Quant à Nairo Quintana il a tout perdu sur les pentes de Megève. Enfin, encore une fois, Romain Bardet me rassure et on pourrait le voir à l’offensive. »