16/07/2016

SYLVAIN CHAVANEL PEDAGOGUE ET FORMATEUR

Sylvain Chavanel n’est pas un jeune de l’année, bien au contraire, il est plutôt en fin de carrière qu’au début. Et pourtant il est actuellement le meilleur français au classement du grimpeur Carrefour. A 37 ans, il les a eu le 30 juin dernier, le capitaine de route de Direct Energie a toujours son désir d’aller le plus loin possible, même s’il n’a plus les jambes de son début de carrière. Mimosas, comme on l’appelle communément, montre à ses jeunes coéquipiers que le courage paye toujours.

Il serait trop long de détailler l’ensemble du palmarès de Sylvain Chavanel, un palmarès orné de titres de Champion de France et de grandes victoires en France et à l’étranger.

Même très jeune Sylvain Chavanel avait fait du Tour de France son principal objectif. Jean René Bernaudeau, son directeur sportif et mentor, l’a toujours encouragé dans ce sens. Pour connaitre de meilleures conditions de course il s’est expatrié notamment dans l’équipe belge Etixx dont il est le leader pour le Tour 2011. S’il passe partout en bonne position il lui manque quand même les moyens de bien figurer en très haute montagne, il ne pourra donc jamais passer un certain palier.

Il n’en demeure pas moins qu’il reste très longtemps parmi les meilleurs coureurs du monde. Toujours présent tout au long d’une saison et surtout au moment des classiques flandriennes dont il fait une de ses spécialités. Il continue de glaner de ci, delà des victoires d’étapes dans des courses par étapes en France comme le Tour Méditerranéen, le Tour de l’Algarve ou Paris-Nice.

Ses talents de rouleurs, il a été six fois Champion de France, lui permettent de se distinguer et de briguer des places d’honneur sur bon nombre d’épreuve. Sur ces épreuves de huit jours il fait d’ailleurs jeu égal avec les meilleurs grimpeurs comme Alberto Contador comme en 2008 sur Paris-Nice dans la Montagne de Lure. En 2008 il remporte une haute distinction, le Vélo d’Or Français.

En 2010 il remporte une étape du Tour de France en solitaire, ce qui lui permettra d’endosser le maillot jaune. En revenant dans l’équipe Direct Energie il remporté le Grand Prix d’Ouverture La Marseillaise et deux étapes au sprint dans l’Etoile de Bessèges. A chaque fois il devance son jeune coéquipier Bryan Coquard, qui retient parfaitement la leçon que lui donne son ainé pour bien se débrouiller lorsque ce sera à lui de mener le sprint.

Après avoir montré ses talents de coureurs Sylvain Chavanel montre aujourd’hui ses talents de pédagogue et de formateur.