17/07/2016

RAFAL MAJKA RETROUVE LE MAILLOT A POIS CARREFOUR

15ème  étape : dimanche 17 juillet 2016

Bourg en Bresse - Culoz : 160  km

Rafal Majka, maillot blanc à pois rouge Carrefour en 2014, et en passe de s’approprier de nouveau de maillot. Il a conduit intelligemment sa course en partant de très loin et en allant inscrire au fur et à mesure des points précieux. Pendant ce temps Thomas de Gendt ne pouvait qu’accompagner le peloton. Il a pu compter également sur un petit peloton de trente coureurs qui l’ont accompagné dans l’échappée. Il a su aussi se montrer partageur avec Thomas Voeckler et Serge Pauwels. Mais lorsqu’il s’est agi d’aller chercher les gros points il n’a laissé ce soin à personne.

Le maillot de meilleur grimpeur Carrefour semble bien accrocher sur les épaules de Rafal Majka. Il reste de grosses étapes de montagne dans les Alpes sur ce Tour de France pour lui donner quelques frayeurs.

Dans le final on a vu Romain Bardet tenté à plusieurs reprises de tenter de faire trembler Chris Froome, mais le britannique est solide avec une équipe exceptionnelle.

Victoire colombienne avec Jarlinson Pantano qui prend le meilleur sur Rafal Majka.

 

Col du Berthiand : km 23 - 1ème catégorie 10 pts, 8 pts, 6 pts, 4 pts, 2 pts, 1 pt

Le polonais Rafal Majka a bien compris que pour réaliser l’objectif qu’il s’est fixé au départ du Tour il lui faudrait attaquer de très loin sur cette étape et tenter d’inscrire le plus de point possible. Et ce d’autant plus que Thomas de Gendt est lâché dès les premières rampes.

Rafal Majka, accompagné par l’espagnol Irun Izaguirre, marque les premiers 10 points du Col de Berthiand. Dans la descente Vincenzo Nibali tente de sortir du peloton, mais en vain.

30 coureurs se détachent dans la descente parmi lesquels  Sébastien REICHENBACH (FDJ), Pierre ROLLAND (CDT), Tanel KANGERT (AST), Alexis VUILLERMOZ (ALM), Haimar ZUBELDIA (TFS),  Stef CLEMENT (IAM), Daniel NAVARRO (COF),  Jarlinson PANTANO (IAM), Ilnur ZAKARIN (KAT), Vincenzo NIBALI (AST) sont dans ce groupe, on y retrouve quelques bons grimpeurs.

 

Col du Sappel : km 52 km - 2ème catégorie – 5 pts, 3 pts, 2 pts, 1 pt

L'échappée du jour de 30 coureurs compte 4mn d'avance sur le peloton au pied du col du Sappel.

Thomas Voeckler prend les 5 points attribués au premier ai sommet du col du Sappel. Rafal Majka passe lui en deuxième position et prend 3 points. Il revient à égalité avec Thomas de Gendt en tête du classement du meilleur grimpeur.

Col de Pisseloup: km 63,500 - 3ème catégorie – 2 pts, 1 pt

Pas de répit sur cette étape pour les coureurs, les difficultés s'enchaînent, ils sont maintenant au pied du Pisseloup, 3ème catégorie. Serge Pauwels est en tête au sommet du col de Pisseloup. Il prend les deux points et Rafal Majka un seul. Il tient le maillot blanc à pois rouge Carrefour de meilleur grimpeur de ce Tour de France.

 

Le spectacle tarde à venir. C’est plutôt ennuyeux. Peut-être à cause de la chaleur.

 

Col de la Rochette : km 79 - 3ème catégorie – 5 pts, 3 pts, 2 pts, 1 pt

On reprend les mêmes au sommet de la Rochette,  Pauwels passe en tête et Majka deuxième

 

Grand Colombier : km 113 - HC – 25 pts, 20 pts, 16 pts, 14 pts, 12 pts, 10 pts, 8 pts, 6 pts, 4 pts, 2 pts

Petit répits maintenant avant d’attaquer deux gros morceaux de cette étape. Le peloton a décidé de réagir et accuse maintenant un retard de 6’40’’.

Van Baarle s’extirpe du peloton il est rejoint par Tom Dumoulin. Vincenzo Nibali se lance à leur poursuite. A 70 km de l’arrivée le néerlandais s’en va seul, suivi à une vingtaine de secondes par Vincenzo Nibali.

Tous les hommes de tête sont repris et on retrouve un groupe de 24. Le peloton se désintéresse complétement de ce qui se passe devant. Vincenzo Niballi perd prise. C’est une course par élimination dans ce groupe de tête. Rafal Majka assure son maillot blanc à pois rouge Carrefour et à quelques encablures du sommet il s’envole en compagnie d’Ilnur Zacharin.

Le peloton est à 8’30’’… On se bat pour la victoire du Tour de France parait-il !!

Le duo Zakarin-Majka compte 40’’ d'avance sur les poursuivants qui ne s'entendent pas vraiment. Les deux hommes vont se disputer les 25 points au sommet du grimpeur Carrefour.

A 50 km de l’arrivée Astana prend le commandement de la course et imprime un rythme très soutenu. Devant Vuillermoz et Alaphilippe se lance à la poursuite des deux hommes de tête. Rafal Majka accentue son avance et Julian Alaphilippe se rapproche. Pantano revient sur le français et les deux hommes entament la descente. Bien vite on assiste à un regroupement de quatre coureurs à l’avant-poste.

Dans le peloton pas de changement les Astana de Fabio Aru, mènent la danse, et c’est tout ! Fabio Aru accélére subitement et laisse tout le monde sur place, pétard mouillé car il ne peut poursuivre son effort. Fabio Aru insiste et il est rejoint par Alejandro Valverde. Chris Froome ne réagit pas.

Romain Bardet se dresse sur les pédales.

Lacets du Grand Colombier : km 146 - 1ème catégorie – 10 pts, 8 pts, 6 pts, 4 pts, 2 pts, 1 pt

Julian Alaphilippe chute dans la descente et perd toutes ses chances. Pantano et Majka s’entendent parfaitement. Derrière Alexis Vuillermoz se montre très à l’aise.

En tête Rafal Majka accélére et lâche Pantano. Il s’envole dans ces lacets ô combien spectaculaires, mais derrière Reichenbach et Vuillermoz reviennent. Rafal Majka prend les dix points au sommet.

Dans la descente il est rejoint par Pantano et la victoire d’étape va se jouer entre ces deux hommes.