22/07/2016

RAFAL MAJKA ASSURE DE PORTER LE MAILLOT A POIS CARREFOUR A PARIS

19ème  étape : vendredi 22 juillet 2016

Albertville – Saint Gervais Mont Blanc : 146  km

Tout ça pour ça ! Encore une déception car Christopher Froome a passé une journée relativement tranquille. Et pourtant le parcours proposé réunissait tous les ingrédients pour offrir aux attaquants un terrain propice.

La seule bagarre de la journée est celle pour le maillot à pois Carrefour. En effet Rafal Majka, encore une fois dans l’échappée dès le départ, a inscrit suffisamment de points pour s’adjuger, quasiment définitivement, ce paletot. Après son succès de 2014, il récidive.

La pluie s’est invitée et à causer des dégâts avec de nombreuses chutes dont celle de Christopher Froome et de Dany Navarro qui sera contraint à l’abandon.

Romain Bardet s’est distingué en fin de course en se détachant dans un premier temps avec Mickael Cherel avant de partir seul. Romain Bardet revient sur le portugais Rui Costa, mais ce ne sera pas suffisant pour offrir à la France sa première victoire d’étape de ce Tour de France.

Les cadors que sont Richie Porte et Nairo Quintana mettent en route. Mais il est trop tard Romain Bardet est le plus fort. Il remporte l’étape et prend la deuxième place au classement général.

 

Col de la Forclaz Montmin : km 42,500 - 1ère  catégorie – 10 pts, 8 pts, 6 pts, 4 pts, 2 pts, 1 pt

Thomas de Gendt, le belge, est le premier attaquant de la journée. Il est immédiatement suivi par Rafal Majka. D’autres coureurs rejoignent les deux hommes Alexey Lutsenko, Tony Martin, Alexis Vuillermoz, Pierre Rolland ou encore Jarlinson Pantano. On trouve notamment T.Martin, Lutsenko, Rolland, Costa, Majka, Lutsenko, Vuillermoz, Matthews, Grivko, Moinard, Ten Dam...
Ils comptent rapidement 3'40'' d'avance sur le peloton, un peloton emmené par les équipiers Astana.

Thomas de Gendt passe en tete avec la bénédiction de Rafal Majka.

 

Col de la Forclaz de Queige : km 73,500 km - 1ème catégorie – 10 pts, 8 pts, 6 pts, 4 pts, 2 pts, 1 pt

Lutsenko (Astana), Kiserlovski, Majka (Tinkoff), Vuillermoz (AG2R), Bennett (Lotto-Jumbo), Pantano (IAM), Rolland (Cannondale), Burghardt, Moinard (BMC), Berhane (Dimension Data), Ten Dam (Giant), Buchmann (Bora Argon), Costa (Lampre), De Gendt, Gallopin (Lotto-Soudal), T.Martin (Etixx), Navarro (Cofidis), Matthews (Orica), Sepulveda et Breen (Fortuneo) ont toujours trois minutes d'avance sur le peloton en s'attaquant au col de la Forclaz de Queige.

Aucune attaque dans le groupe de tête, maintenant emmené par Marcus Burghardt. Thomas de Gendt récidive au sommet toujours suivi comme son ombre par Rafal Majka.

 

Montée de Bisanne : km 96,500 - HC – 25 pts, 20 pts, 16 pts, 14 pts, 12 pts, 10 pts, 8 pts, 6 pts, 4 pts, 2 pts  

Montée inédite que celle de Bisanne et il s’opère une sélection naturelle dans ce col très exigeant. Le groupe de tete se désagrège. Les Astana toujours en tête du peloton. Un coup se prépare-t-il ? Adam Yates à des soucis il est constamment en fin de peloton et il lâche prise.

Ils ne sont plus que onze en tête. Lutsenko, Kiserlovski, Majka, Vuillermoz, Bennett, Pantano, Rolland, Moinard, Costa, Gallopin et Navarro. L’écart se réduit de plus en plus.

A quelques encablures du sommet, alors que la pluie fait son apparition, Rafal Majka prend les devants et s’en va marquer 25 points qui lui assurent le maillot blanc à pois rouge Carrefour.

 

 Le Bettex : km 126,500 - 1 catégorie – 20 pts, 16 pts, 12 pts, 8 pts, 4 pts, 2 pts

A 46 kilomètres de l’arrivée le peloton est pointé à 1’40’’. Dans la descente est allé à la faute sur la chaussée mouillée, alors qu’il était en tete avec le portugais Rui Costa.

Dans le col des Saisies la route est détrempée, dangereuse. D’autres chutes ont lei heureusement sans gravité et comme il n’y a pas de bagarre dans le peloton les retardataires peuvent revenir dans les voitures.

Après la chute de Pierre Rolland, Rui Costa a poursuivi son effort et possède une peu plus d’une minute d’avance. A l’arrière du peloton Richie Porte se fait distancé et doit s’employer pour combler son handicap.

Dans la descente de Domency c’est l’hécatombe, Dany Navarro, Bauke Mollema, Christopher Froome vont à la faute. L’écart se creuse et Romain Bardet et Mickael Cherel s’extirpent du peloton. Rapidement Romain se retrouve seul pour tenter de revenir sur Rui Costa.

Romain Bardet revient sur Rui Costa et le dépasse à moins de huit kilomètres de l’arrivée. Mais rien n’est fini, petit à petit Chris Froome revenu au-devant du peloton imprime avec ses équipiers un rythme soutenu.

A trois kilomètres du sommet Romain Bardet se débarrasse de Rui Costa tandis que derrière au peloton Dan Martin est partie à la poursuite de Bardet et en tête du peloton personne n’ose attaquer le britannique qui semble un peu émoussé même s’il tente un coup de bluff en se plaçant en tete du peloton.

Romain Bardet s’adjuge l’étape et monte sur la deuxième marche du podium.