15/07/2016

POUR JACKY DURAND LA COURSE DOIT CONTINUER POUR NE PAS DONNER RAISON AUX TERRORISTES

Le Tour de France, comme l’ensemble de la France, a pris en pleine face la « tuerie » de Nice en ce soir de 14 juillet. Pour Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, « c’est une journée de deuil pour la France et le Tour de France. Nous avons décidé à la direction de porter un brassard noir et de faire courir cette étape contre la montre. La course doit continuer, s’il en était autrement se serait donner raison aux terroristes. »

La fête doit continuer mais avec une pensée pour ces hommes et femmes qui ont perdu la vie à Nice. Jacky Durand, Ambassadeur Carrefour, avec son franc parler se montrer surpris par l’ambiance régnante sur le Tour, « une ambiance pesante. De toute évidence nos pensées sont ailleurs. J’ai eu l’occasion de voir quelques coureurs avant le départ et tous ont appris cette terrible nouvelle en se levant. La plupart ont utilisé les réseaux sociaux pour décrire l’horreur de cet événement. »

Comme Christian Prudhomme, Jacky Durand ne souhaite pas que la course s’arrête « pour tenir tête et prouver que nous n’avons pas peur. »

La course au fur et à mesure de la journée a repris ses droits, avec « dans un petit coin de l’esprit une pensée à ces niçois et niçoises. »

Stéphane Goubert, Ambassadeur Carrefour lui aussi et directeur sportif d’AG2R-La Mondiale, exprimait son horreur devant un tel événement. « La course c’est une chose, mais il y a des faits plus importants dans la vie. Nous pensons aux proches des victimes. Dans notre équipe tout le monde est profondément marqué, nous sommes tous niçois ! »

Mais le Tour de France doit reprendre ses droits et évoquer l’abandon de Thibaut Pinot, le leader de la FDJ. « Il était bien partie pour le maillot de meilleur grimpeur Carrefour sur ce Tour de France, poursuit Jacky Durand, malade il a dû renoncer. La moindre absence ou méforme sur le Tour se paie cash. » Il doit maintenant bien récupérer et penser à la fin de saison.

Tom Dumoulin a fait un grand numéro sur le contre la montre et il réalise un bel exploit sur ce Tour avec une victoire aujourd’hui et celle il y a quelque jours en montagne. Mais d’autres coureurs m’ont surpris comme Adam Yates et Bauke Mollema. En revanche Nairo Quintana fait encore une contreperformance et pour Froome la voie est libre. »