23/07/2016

Les Maillots à pois du Tour de France 2016

 

Au terme de ces trois semaines de compétitions,
voici un récapitulatif des visages du maillot à pois du Tour de France 2016 !

Paul Voss
L’Allemand Paul Voss a endossé le premier maillot blanc à pois rouge-Carrefour dès la première étape. Il l’a empoché les deux au cours de cette première étape en passant à chaque fois en tête dans les escalades de 4ème catégorie. Après la Cote d’Avranches Paul Voss continue sur son élan et prend son deuxième point de la journée au sommet de la Côte des Falaises de Champeaux.

Jasper Stuyven
Avec quatre points Jasper Stuyven endosse le maillot blanc à pois rouge de meilleur grimpeur Carrefour. Jasper Stuyven et Paul Voss étaient à égalité en bas de la côte. Le maillot à pois se jouera donc au sommet de la côte de La Glacerie, classée en 3ème catégorie. Jasper Stuyven est seul en fin d’étape s’il gagne il rafle tous les maillots. Il portera donc le maillot à pois en s’imposant au sommet de la cote.


 

Thomas de Gendt
On pouvait s’attendre à des bouleversements au terme de cette étape de moyenne montagne     au  Lioran. Même si les difficultés étaient réunies dans le final de l’étape, les leaders avaient décidé de ne pas broncher. Ils sont tous arrivés groupé au sommet du Lioran, à l’exception de l’italien Vincenzo Nibali irrémédiablement lâché et Peter Sagan qui a abdiqué les armes à la main. Thomas De Gendt et Greg Van Avermaet ont tiré profit de cette étape. Greg Van Avermaet est allé chercher l’étape assorti du maillot jaune. Quant à Thomas de Gendt en partant au bon moment a inscrit un nombre substantiel de points et endosse le maillot blanc à pois rouges de meilleur grimpeur Carrefour. Jasper Stuyven savait qu'il lui faudrait un miracle pour conserver son maillot blanc à pois rouge. il prend un  point attribué au sommet de la Côte de Saint Léonard de Noblat le village où réside Raymond Poulidor. Thomas de Gendt forge ensuite son suès dans la conquête du maillot en pois en partageant les tâches avec Greg Van Avermaet. Les étapes suivantes il allait pouvoir gérer son avantage;

 

Thibaut Pinot
La bataille pour le maillot blanc à pois rouge Carrefour a fait rage sur les routes espagnoles. Thibaut Pinot et Rui Costa, un français et un portugais, tentent de revenir sur Dumoulin, mais en vain. Thibaut Pinot ne peut pas suivre le rythme et laisse partir Rafal Majka et Rui Costa.Sous un orage terrible Tom Dumoulin s’en va décrocher une victoire de prestige. Thibaut Pinot et Rafal Majka qui se sont battu toute la journée et Thibaut Pinot rafle la mise.

Après avoir porté le maillot à pois de carrefour, retour sur l’abandon de Thibaut Pinot.

"Malade, Thibaut Pinot ne prendra pas le départ de la 13e étape du TDF 2016", a tweeté l'équipe FDJ. Le champion de France du contre-la-montre, qui abandonne au moment de disputer la première épreuve chronométrée de Tour, spécialité pour laquelle il a été sélectionné pour les jeux Olympiques en août, avait "de la toux et de la fièvre" vendredi matin, a précisé son directeur sportif Yvon Madiot. Le Franc-Comtois a immédiatement passé un examen médical dont il attend le résultat. Il rentrera ensuite chez lui, à Mélisey (Haute-Saône), a encore indiqué Madiot en ajoutant: "ça ne lui servait à rien de continuer." Retenu pour les deux épreuves olympiques à Rio (contre-la-montre et course en ligne), Pinot avait fait d'une victoire d'étape et du maillot à pois du meilleur grimpeur ses objectifs principaux depuis sa défaillance dans l'ascension du col d'Aspin, dès la première étape pyrénéenne, vendredi dernier lors de la 7e étape. A l'issue de cette contre-performance, le coureur, âgé de 26 ans, 3e du Tour en 2014, et qui semblait l'un des Français les mieux armés pour monter sur le podium final, avait déclaré "ne pas être à 100%", sans parvenir à expliquer pourquoi.Le lendemain il avait attaqué dans l'ascension du col du Tourmalet, étant ensuite rejoint, puis perdant beaucoup de temps au classement général, mais il s'était replacé dans la course au maillot à pois.© 2016 AFP

 

Rafal Majka

Sans surprise Rafal Majka (Tinkoff) a remporté le maillot à pois rouges du meilleur grimpeur, aujourd'hui à Paris. Après la 19e étape, vendredi à Saint-Gervais Mont Blanc, Majka compte 104 points d'avance sur le deuxième du classement de la montagne, le Belge Thomas De Gendt. Un total maximum de 51 points est susceptible d'être inscrit par un coureur lors des deux dernières étapes. Le Polonais a déjà gagné une fois, en 2014, le trophée du GP de la Montagne.