14/07/2016

ROMAIN SICARD POSSEDE ENCORE UNE MARGE DE PROGRESSION

Le départ de Pierre Roland lors de l’intersaison de l’équipe dirigée par Jean René Bernaudeau a donné de nouvelles responsabilités à Romain Sicard. Basque d’origine, il est né le 1er janvier 1988 à Bayonne, il est finalement logique qu’il se retrouve au sein de l’équipe Euskatel-Eukadi entre 2010 et 2013. A la disparition de l’équipe Romain Sicard est recruté par Europcar qui deviendra Direct Energie.

  

Romain Sicard, maillot à pois, dans le Tour de l'Avenir

A ses débuts il démontre des qualités de grimpeur qui pourrait en faire un potentiel porteur du maillot blanc à pois rouge Carrefour. Ce sont ces qualités d’escaladeur qui lui permettent d’être remarqué par la Fundacion Ciclista Euskadi pour y suivre sa formation.

En 2009c’est le déclic. Avec l’équipe de France il participe au Tour de l’Avenir. Il s’impose lors de la huitième étape, un contre la montre individuel. Il se classe deuxième de la première étape et de la grande étape de montagne qui s’achève à Gérardmer. Il s’adjuge haut la main ce Tour de l’Avenir. Quelques semaines plus tard il conforme ses dispositions en remportant le titre de Champion du Monde espoir devant le colombien Carlos Betancur et le russe Egor Silin.

Au sein de l’équipe Direct Energie il est investi de certaines responsabilités, un rôle de capitaine de route. Il doit veiller sur le sprinter de l’équipe Bryan Coquard. « Le départ de Pierre Roland a modifié la donne, je suis un peu plus libre dans mon évolution au niveau course. Pour moi c’est un nouveau départ dans ma carrière, je peux ainsi revoir mes ambitions à la hausse. »

Romain Sicard est conscient de ce qu’il doit à Jean René Bernaudeau qui lui a permis d’engranger de la confiance. Sa progression est constante mais pas encore suffisante pour venir rivaliser avec les meilleurs.