13/07/2016

RICHARD VIRENQUE, LE VENTOUX EST IMPITOYABLE

C’est aujourd’hui, le jour de vérité. Tout le monde attend la grande explication entre Christopher Froome et le colombien Nairo Quintana. Jusqu’à présent le colombien s’est quelque peu désintéressé de son rival britannique, même à Bagnères de Luchon. Attitude surprenante mais Nairo Quintana attend son heure, il connait parfaitement ses possibilités et c’est sans doute pour cela qu’il a attendu patiemment cette étape du Ventoux. Il a promis d’être fidèle au rendez-vous, mais l’inconvénient, pour lui, c’est que Chris Froome a lui aussi promis d’être présent. Richard Virenque connait bien cette montée pour y avoir levé les bras il y a quelques années.

« C’est une montée difficile, exigeante, sans possibilité de souffler, il faut être à bloc du début à la fin. C’est une escalade très longue où la chaleur et l’absence d’oxygène au sommet peuvent rendre cette escalade un véritable enfer.

On le voit de très loin ce Géant de Provence. Il nous taquine et on sent la pression au fur et à mesure que l’on s’en approche. C’est un moment spécial à vivre, rien à voir avec les autres escalades, tout le monde le redoute et le respecte.

La température peut être caniculaire, aucune possibilité de s’abriter par des arbres car là-haut il n’y a rien, un désert… En plus il y a ce vent chaud, le plus souvent défavorable.

C’est un super juge de paix qui ne peut que sacrer un champion. Il va arbitrer le duel Chris Froome-Nairo Quintana. Pour gagner il faut attaquer Chris Froome, mais c’est peut-être Chris Froome qui tirera le premier et l’emportera comme il y a deux ans. De toute façon la lutte sera impitoyable.

Thibaut Pinot peut espérer conserver son maillot de meilleur grimpeur Carrefour. Il lui faudra rester vigilant et surtout ne pas perdre le contact. Il doit rester le plus longtemps possible avec les meilleurs pour marquer des points au sommet. Je pense qu’il peut le faire… »