09/07/2016

POUR RICHARD VIRENQUE RIEN N’EST FINI…

Chris Froome a pris possession du maillot jaune au terme d’une étape intense avec un scénario totalement inédit puisque c’est dans la descente de Peyressourde que le britannique a fait la différence. Il lui faudra maintenant poursuivre son travail de sape sur ses adversaires et il aura un terrain propice aujourd’hui en Espagne et en Andorre. Même si Christophe Froome a frappé un grand coup, rien n’est fini.

« Il faudra avoir bien récupéré des efforts fournis ces deux derniers jours et en général depuis le début du Tour pour aborder au mieux cette étape en Espagne et en Andorre. On ne connait pas forcément bien ces cols emprunté souvent dans le Tour d’Espagne. La récupération aura joué un très grand rôle à jouer.

A mon avis ce n’est pas l’étape la plus difficile de ce Tour de France, mais les deux étapes de vendredi et samedi, auront permis d’effectuer un écrémage chez les leaders.

On a eu quelques enseignements, mais attention rien n’est définitif. Des difficultés supérieures attendent les coureurs à commencer par le Ventoux et des Alpes aux nombreux sommets en fin de deuxième semaine et en troisième semaine. La veille de l’arrivée à Paris nous serons encore à Morzine, c’est dire si la route est longue.

La belle satisfaction du début d’étape c’est Thibault Pinot. Il a retrouvé de bonnes sensations et c’est tant mieux pour la suite. Il lui faudra confirmer dans les étapes à venir à commencer par celle d’Arcalis et ensuite sur le Ventoux. Pour cela il devra mettre à profit au maximum la journée de repos. C’est quelquefois là qu’un succès de forge.

C’est dommage que Thibaut Pinot ait coincé, car il aurait pu prétendre à mieux. Thibaut Pinot a travaillé beaucoup tout au long de la journée et rien de surprenant que Rafa Majka puisse s’envoler seul. Je pense toutefois que Thibaut Pinot a trop présumé de ses forces car à peine repris par le peloton des favoris il a lâché prise. Il a puisé dans son capital. Il n’aurait peut-être dû partir de si loin. Mais bon il s’est peut-être rassuré sur sa forme. »